INTERBEV Auvergne-Rhône-Alpes
Chiffres clés de la filière régionale
La production

Avec ses 55 % de surfaces toujours en herbe la Région Auvergne Rhône-Alpes est naturellement orientée vers l’élevage de ruminants, soit plus de 2,1 millions d’hectares de surfaces fourragères.

A noter également que 2/3 du territoire Auvergne-Rhône-Alpes se trouve en zone Montagne.

23 500 exploitations détiennent des bovins, dont :

  • 9 800 avec 476 100 vaches laitières
  • 11 370 exploitations spécialisées en bovins viande et qui détiennent 687 300 vaches allaitantes (soit 16,4 % du cheptel français de vaches allaitantes)

Les systèmes naisseurs-engraisseurs caractérisent la région, avec des exploitations à taille « humaine » qui remplissent les conditions du bien-être animal (logement, abreuvement, soins, alimentation)

Le troupeau de bovins allaitants s’élève en moyenne à 60 vaches par élevage

 

 

L'élevage, en quelques chiffres

 

 

 

Nombre de têtes
présentes en région

Production de viande finie
en région en Téc

 Bovins

2 671 800 144 305

Dont Veaux de Boucherie 

160 000 23 526

 Ovins

864 300 13 710

 Caprins

169 400 1 429

 Chevaux lourds

13 500 NC

 

 

 

 

 

 

 

 

La Filière élevage & viande

La région Auvergne-Rhône-Alpes a les atouts de présenter une riche diversité de races allaitantes avec près de :

  • 60% de race Charolaise
  • 22% de race Limousine
  • suivies des races rustiques comme la Salers ou l’Aubrac

La production laitière apporte également de la diversité dans les types de bovins disponibles, pour répondre aux divers marchés viande et/ou vif.

Une activité de mise en marché dynamique :

  • 13 organisations de producteurs bovines se répartissent l’activité de négoce et de conseil auprès des éleveurs en région, dont : 
    • 10 OP commerciales
    • 3 OP non commerciales
  • 6 intégrateurs de veaux de boucherie qui valorisent plus de 8 veaux sur 10 avec les abatteurs régionaux
  • 10 organisations de producteurs ovines réalisent une activité de négoce et conseil en région grâce notamment aux diverses démarches qualité
  • Un secteur du négoce "fort" avec plus d’une centaine de commerçants en bestiaux
  • 12 marchés en vif hebdomadaires, dont 2 spécialisés en veaux et en ovins
  • Une activité commerciale orientée à l’export, puisque plus d’un bovin maigre né en région sur 4 est exporté pour l’engraissement principalement en Italie ou dans les pays du pourtour méditerranéen

Une activité d’abattage et de transformation des viandes qui maille le territoire :

La diversité de taille des 39 abattoirs présents en région permet de répondre aux différents circuits de commercialisation et au maintien de la production sur tout le territoire. Spécialisés ou multi espèces, grands groupes privés, coopératifs et PME (SICAREV, Socopa, Bigard, Puigrenier, Tropal…), les abattoirs et les transformateurs s’appuient sur les metteurs en marché pour les approvisionner et valoriser les animaux auprès de leurs clients.

  • 159 706 Téc de viande bovine (dont + 22 000 Téc de viande de veau), soit plus de 12,5% de l’activité nationale
  • 3 925 Téc de viande ovine, les ¾ de la production régionale est traitée par des abattoirs limitrophes à la région

Un grand bassin de consommateurs et une distribution organisée :

Pour répondre aux besoins des 7,7 Millions de consommateurs* présents en région, la distribution de la viande s'effectue auprès de 3 circuits :

  • Plus de 2 000 Boucheries artisanales
  • Près de 900 supermarchés et une cinquantaine d’hypermarchés
  • Un secteur de la restauration hors domicile dense

Enfin, les nombreuses démarches de qualité  telles que l’agriculture biologique, les labels rouges, les AOP, IGP ou encore des identifiants régionaux offrent une segmentation large en offre viande ce qui participe à l’attractivité de la région.

(* 194 000 Tonnes de viande bovine consommées en moyenne par an dans la région)

 

 

Le poids économique de la filière élevage et viande en région
  • L’élevage avec plus de 20 000 actifs crée une activité de 1.05 Milliards d’€, c’est le 2ème CA de la production agricole après le lait

 

  • L’industrie des viandes quant à elle mobilise plus de 10 000 emplois répartis dans 640 établissements qui dégagent le 1er chiffre d’affaires pour les industries agroalimentaires, soit 2.8 Milliards d’€ (dont 5.3% à l’export). 

 

  • La filière élevage et viande participe pleinement à l’économie régionale et représente :
    • une offre de métiers divers tout au long de la filière,
    • l’accès à des formations par apprentissage et continues pour acquérir un savoir-faire de qualité.
    • une insertion professionnelle garantie par des métiers avec un faible taux de chômage et une rémunération assurée.
    • des perspectives d'évolution.

Les enjeux principaux de la filière viande régionale

  • ÉCONOMIQUE : Le renouvellement des actifs s’avère nécessaire pour maintenir les savoir-faire et conserver la compétitivité régionale.
  • SOCIAL : Présent sur l’ensemble du territoire, les acteurs de la filière élevage dynamisent le territoire.
  • ENVIRONNEMENTAL : Les éleveurs façonnent le paysage en exploitant les prairies notamment dans les zones humides ou en montagne et  participent au maintien de la biodiversité de la faune et de la flore.
  • SOCIÉTAL : Engager le dialogue auprès des « consomm’acteurs » pour exprimer les atouts et les contraintes qui s’imposent à chaque acteur de la filière. Les acteurs de la filière doivent démontrer leurs pratiques pour conforter la confiance des consommateurs et pour maintenir une activité économique qui participe pleinement à l’attractivité du territoire.

 

INTERBEV Auvergne-Rhône-Alpes
Antenne de LYON
AGRAPOLE
23 Rue Jean Baldassini
69364 LYON Cedex 07
Tél : 04 72 72 49 40
INTERBEV Auvergne-Rhône-Alpes
Antenne d'Aubière
Cité Régionale de l'Agriculture
9 Allée Pierre de Fermat
63170 AUBIERE
Tél : 04 73 28 77 81
InterbevLa Viande
ActualitésAgendaPlan du siteMentions Légales